Compagnie un Loup pour l'homme
EN
FACE NORD

Pendant le processus de création de FACE NORD la compagnie Un loup pour l'homme a été suivie et soutenue par un photographe et une dramaturge. Milan Szypura pointait inlassablement son objectif et fixait des instantanés, tandis que Bauke Lievens écrivait un corpus de textes, accompagnant et interrogeant ainsi les créateurs pendant leur quête. Loyaux à leur credo artistique, qui tente de révéler la face cachée des choses, et parce qu'un spectacle n'est que le résultat visible d'un chemin beaucoup plus long qui progresse sur la face nord d'une montagne, la compagnie Un loup pour l'homme a créé une exposition qui vous permet de jeter un coup d'oeil à l'intérieur de ce qui normalement reste invisible.

L'exposition n'est pas un reportage documentaire du processus de création. Son intention est de placer image et mot comme des objets plastiques complets, à côté du spectacle.

MILAN SZYPURA (photographe)

"Le processus de création d'un nouveau spectacle est un endroit privilégié où s'articulent questions, suppositions et expérimentations. De ce travail souterrain naîtra un spectacle de cirque d'une heure tout au plus. Cette œuvre vivante est indépendante et se doit de transcender ces interrogations et tâtonnements originels. Comment mettre à jour les richesses et le potentiel artistique enfouis dans l'acte de la recherche acrobatique? Il me semble essentiel aujourd'hui, en marge du spectacle, de rendre compte de cette pensée à l'œuvre dans le processus de création.

En tant que photographe j'ai choisi mon outil pour révéler à travers l'image fixe, les problématiques inhérentes au travail de la Cie Un loup pour l'homme. C'est, par le moyen de la photographie, le sens de mon implication tout au long de l'élaboration de ce projet, dans et autour des temps de répétitions, au plateau, à la table et au-delà.

Rendre visible ce qui est invisible. Montrer et dire par l'image ce dont ni le corps ni l'acrobate lui-même ne sont parfois conscients : le sens qui se noue dans le travail, dans l'entraînement, dans la répétition. Révéler, au sens photographique du terme, ces questions essentielles qui occupent l'acrobate."

BAUKE LIEVENS (dramaturge)

"Souvent je compare le travail dramaturgique avec celui d'un archéologue, qui dans ce cas là ne déterre pas des objets, mais des sens ou encore, des intuitions. D'un côté, ce travail se réalise à travers l'écriture de textes qui parlent du processus de création, dans une tentative de donner un nom à ce qu'une compagnie croit important et indispensable. Nous faisons cela ensemble. Mais les textes appartiennent aux livres, pas aux murs d'une exposition. J'ai voulu traiter les mots que vous trouverez dans cette exposition comme des objets plastiques. Ensemble, ils sont la trace visible du travail dramaturgique que j'ai mené au sein de la compagnie.

Dans le cas d'Un loup pour l'homme, le travail quotidien physique et l'espace où ce travail est mené formaient le seul matériel de sens. Pas de texte. Pas d'histoire. Tout le sens est enterré dans le processus de création même. Les mots de cette exposition ne sont qu'un reflet de ce travail d'excavation où tout a commencé."

L'expo FACE NORD est réalisée par Un loup pour l'homme avec le soutien de DOMMELHOF / Neerpelt.
Mentions légales - Webmaster : adooms.com